dimanche 1 juillet 2012

Actus en vracs

Il y a encore une fois eu un délai entre ma dernière publication et celle ci. Cependant tout va pour le mieux et l'aventure Google continue. De nombreuses news sont tombées depuis mais rien ne m'a inspiré un long et intéressant article alors voici un résumé / analyse des dernières ( mais pas forcément fraîches ) qui ont retenu mon attention.




Lancement du Knowledge Graph

Fin mai, Google a lancé son Knowledge Graph sur le moteur de recherche anglais. Pour ceux qui auraient raté l'info, ou qui franchement s'en foutent un peu, cette nouvelle fonction est une avancée majeure pour Google.
En clair, avant Google renvoyait une série de lien à travers le web pour trouver la réponse à une recherche. Désormais, en plus de cette liste de lien, Google renvoie des informations concernant directement la recherche en question.
Par exemple, si je cherche des informations sur une personnalité, Google me renverra un résumé d'informations collectées à travers internet ( Wikipédia, etc.. ) comme le fait un acteur déjà présent sur le marché wolfram alpha.
Lors d'une recherche, on disposera donc à l'avenir de données basiques fournies par Google et d'une liste de lien afin d'approfondir la recherche.


Cette avancée est majeure pour plusieurs raisons. 
Premièrement le service va se placer en concurrence directe de wikipédia pour ce qui est de la recherche d'informations simples ( telles que des dates de naissances de personnages historiques ou célèbres). Ceci aura pour effet de générer plus de requêtes sur le moteur et donc d’accroître sa popularité.
Deuxièmement, on peut supposer que ce fameux graph va se perfectionner à mesure que les internautes lui posent de plus en plus de questions et sera donc de fait, de plus en plus pertinent ( un peu comme notre ami Akinator ).
Enfin, on peut supposer que ce Graph sera le support du futur assistant vocal que Google prépare ( j'en suis sûr ) pour se mesurer à Siri.






( Etant donné les délais entre le début de la rédaction de l'article et sa conclusion, je confirme que j'avais raison. Le fameux Knowledge Graph renvoie directement " les cartes " au nouvel assistant vocal de recherche de Google qui sera disponible à la mi-juillet. Je pense en faire un article dès qu'il sera disponible, en espérant que les cartes seront disponibles dans notre langue pour la sortie de l'application.)


Plus d'infos:
http://www.01net.com/editorial/566341/knowledge-graph-google-fait-un-pas-vers-le-web-semantique/
http://pro.clubic.com/entreprises/google/actualite-491822-google-knowledge-graph.html


La guerre des brevets: Oracle contre Google

http://www.maxisciences.com/guerre-des-brevets/victoire-decisive-de-google-contre-oracle_art24883.html



Google rachète Meeboo

Depuis son rachat, Google a fermé l'ensemble des services offerts par Meebo à l'exception de la Meebo Bar. A l'instart du système Facebook Connect, je pense que la Meebo Bar pourra servir d'interconnexion entre le Web et Google Plus
En effet, on voit de plus en plus fleurir sur les navigateurs la fonction "Do not track " qui permet aux utilisateurs de ne plus être ciblé par la publicité. En proposant une g+ Bar sur des sites partenaires et en proposant des fonctionnalités pertinentes ( Communication avec les internautes qui consultent le même site, continuité des conversations Talk à travers d'autres sites sans interrompre le surf, plussage et commentaire d'article... ), cela permettrait à Google de suivre l'internaute de son plein grès à travers le web malgré la fonction "Do not Track". Une façon de garantir à ses clients la pertinence des publicités proposées.
L'avenir nous en dira certainement plus, lorsque les équipes de Meebo auront pleinement intégré Mountain View.

Plus d'infos:
http://www.presse-citron.net/google-rachete-meebo


Google rachète Quick office

Avec le rachat de cette entreprise, MountainView va pouvoir entrer en concurrence direct avec Microsoft. En effet, malgré l'efficacité de Google Docs pour le travail collaboratif, ce service manque encore cruellement de certaines fonctionnalités  proposées par la suite Office.Ce rachat va dp,c permettre à la firme de proposer une application efficace de productivité.
Depuis ce rachat, l'entreprise a annoncé que l'édition de document hors ligne était désormais disponible. L'outil de traitement de texte n'a pas fini d'évoluer, et qui sait peut être un jour égaler la suite office.

Plus d'infos:
Rachat de Quick Office