mercredi 4 juillet 2012

Google I/O: Alors cette Nexus 7

Voilà quelques jours déjà que le Google I/O est terminé. Après les lives proposés sur de nombreux sites et la ribambelle d'articles à chaud pour commenter chacune des annonces, arrivent les analyses et commentaires de l'évènement que la sphère High-tech a suivi avec une grande attention.


Parmi ces nombreux articles, de nombreux encensent la tablette by Google: la Nexus 7. D'autres, plus rares tout de même, sont très critiques à son égard. Ce qui est amusant c'est qu'en réalité seule une minorité des journalistes ayant publié sur le sujet ont vraiment eu la tablette entre les mains, ce qui est regrettable dès lors qu'on donne un avis sur un objet qui a été conçu pour être manipulé. Pour cette raison, je ne donnerai pas mon avis ( qui ne serait qu'un habile mélange de choses que j'ai lu par-ci par là ) à l'exception de deux points:

- Le travail réalisé sur Android par l'intermédiaire de Project Butter et le processeur Tegra 3 de Nvidia devraient permettre à la tablette de ne souffrir d'aucun ralentissement et d'être particulièrement performante.

- Je regrette qu'Asus n'ait pas fait profité la tablette de son expérience dans les netbooks 7 pouces et de la vente de ses transformers pour proposer un dock clavier compatible faisant ainsi de la tablette une solution d'appoint performante. Les marges réalisées sur le dock auraient même pu rattraper la faible marge réalisée sur la tablette.


Une contre-attaque tardive

Nul besoin de le répéter, la Nexus 7 est clairement une contre attaque envers la Kindle Fire d'Amazon. La recette est presque la même: vendre une tablette en ne faisant que de faibles marges et en espérant se rattraper sur la vente de contenu.

Mais ce n'est pas tout, car pour Mountain View, une tablette c'est un compte Google actif et donc un futur utilisateur potentiel de Gdocs, GAgenda, Gmaps, Google+, GMusic, GBooks, Youtube... Autant de supports publicitaires pour Google et donc de revenus supplémentaires. En espérant bien sûr que les services qui ne sont pas encore disponibles chez nous se décident à ouvrir leur porte.

Ce qui est sûr, c'est que Google a appris d'Amazon que l'utilisateur ne se préoccupe pas forcement de la tablette en elle même mais de deux autres choses: son prix et son contenu. L'Ipad a certainement de beaux contenus, mais son prix est un sérieux blocage. Pour moi qui suis passé au tout netbook ( pas d'autre ordinateur ), en comparant le prix et l'usage des deux engins, il était hors de question d'investir dans la tablette Apple.

J'espère aussi que les constructeurs en tireront des leçons en revoyant leurs prix à la baisse et en essayant de proposer des solutions ou services innovants afin d'attirer les consommateurs vers eux.
Dans le monde netbook, les modèles successifs n'ont eu de cesse de se ressembler de plus en plus, chacun copiant le peu d'innovation de son concurrent, supprimant ainsi tout l'attrait des machines. L'histoire se répétera-t-elle une fois de plus ?


Le pugilat des fournisseurs de contenu

Certaines rumeurs sont parfois persistantes. Elles passent, repassent et repassent encore. C'est le cas pour la rumeur du désormais célèbre Ipad Mini. Les derniers bruits de couloirs voudraient que cette dernière sorte en octobre en même temps que l'Iphone 5. J'ai même pu lire qu'elle sortirait pour un prix de 250$. 
Cependant, j'ai du mal à croire qu'Apple puisse réaliser des marges aussi conséquentes sur un tel produit en gardant des composants de qualités et des finitions équivalentes à l'Ipad. Je pense même qu'en suivant Amazon et Google dans leur stratégie, la société ruinerait elle-même sa stratégie commerciale..
Autre rumeur persistante,celle d'une Kindle 10'. La rumeur date d'avant même la Kindle Fire et pourtant on ne voit toujours rien venir. Et voilà qu'avant même que la Nexus 7 soit sortie, la même rumeur se profile chez Google ou on parle déjà d'une Nexus 10 pour venir concurrencer l'Ipad sur son terrain.

Si toutes ces rumeurs se révèlent exactes, la guerre des tablettes va être terrible entre vendeur de contenu et ce pour notre plus grand plaisir.. enfin.. pour notre porte monnaie du moins.


Petit message personnel: Si Google, Asus ou un marchand souhaitent m'envoyer une Nexus 7 pour que je puisse donner mon avis, je suis preneur sans hésiter. Voilà qui est dit.