mercredi 5 février 2014

[ Dossier ] Une tablette Android peut-elle remplacer votre ordinateur principal ?

En décembre, lorsque j'ai souhaité remplacer mon netbook Ubuntu, l'objectif de départ était de trouver une machine compacte, légère et réactive capable de le remplacer au quotidien. Comme vous avez pu le lire dans mon précédent article, mon choix s'est porté sur l'Asus Tranformer TF701T (pour laquelle j'ai rédigé un test aussi complet que possible) qui est une machine sous Android 4.3 (à l'heure ou j'écris ces lignes) avec clavier amovible.
Le défi pour cette machine est évidemment de taille. Android est un système qui lors de sa conception était prédestiné aux appareils photos compacts, puis à des smartphones de type Blackberry, puis à des smartphones tout tactile. Ce n'est que quelques années plus tard que ce dernier, dans sa version Honeycomb 3.0, s'est enfin adapté à des diagonales de type 7 ou 10 pouces.
Est-il donc possible que ce système d'exploitation développé pour des smartphones (et à peine vieux de 5 ans) soit capable de remplacer un Windows (développé depuis maintenant 20 ans) ou un Ubuntu (lancé il y a 10 ans) ?

Je répondrais à cette question à travers plusieurs articles.
Partie 1: Accessoires indispensables, scanner et imprimer
Partie 2: Le traitement de texte
Partie 3: La gestion de fichiers
Partie 4: La prise de note
Partie 5: La consommation de contenus sur Android
      Partie 1: Lire des vidéos comme un pro
      Partie 2: Ecouter de la musique comme un pro
Partie 6: Le montage photo, audio et vidéo 


Les accessoires

Dans un premier temps, afin de se rapprocher au maximum de ce que l'on peut connaître sur un ordinateur il va nous falloir ces accessoires indispensables du bon vieux PC. Je parle évidemment d'un clavier et d'une souris. Deux cas se présentent alors à vous:

Cas 1: vous êtes déjà équipé d'une tablette classique
Rassurez-vous, il n'y a pas forcément besoin d'en changer pour être productif. Vous pouvez opter pour un clavier et une souris bluetooth comme je l'avais fait avec ma Nexus 7. Cette solution n'est pas forcément optimale au quotidien car vous devrez allumer et connecter les accessoires à chaque utilisation. Une démarche anodine mais qui peut s'avérer contraignante lorsqu'on la répète souvent. Toutefois, elle fonctionne.
Cette solution possède aussi ses limites... en déplacement vous devrez prendre soin de tout emporter avec vous.
Pour ma part, j'avais opté pour le combot clavier souris de la gamme wedge chez Microsoft (dont vous pouvez lire un test ici ). En terme d'avantage, celui-ci est léger, propose un étui pouvant servir de support et se met en veille automatique lorsqu'on le range. Malheureusement, comme la plupart des claviers bluetooth en vente dans le commerce, il n'est pas optimisé pour Android. Il est donc probable que tous les raccourcis ne soient pas fonctionnels. 

Clavier/souris Microsoft Wedge et Nexus 7

Si c'est rédhibitoire pour vous, rassurez-vous car l'application "External Keyboard Helper", au prix de 2,26€ sur le Playstore, vous permet de paramétrer une à une les touches récalcitrantes. Aucun problème donc si vous prenez le temps de bidouiller un peu.

Cas 2: vous n'avez pas encore de tablette
Si vous n'êtes encore équipé et que d'avance vous savez que le clavier vous est indispensable au quotidien (ou que vous êtes allergique au tactile), optez plutôt pour un modèle avec clavier amovible de chez Asus. Le prix du clavier rend la tablette un peu plus cher qu'un équivalent sans clavier mais si le prix vous freine, sachez qu'il n'est pas forcément nécessaire d'opter pour le dernier modèle en date. Les précédents étaient déjà très bons et vous les trouverez sûrement à bon prix sur le bon coin, sur Amazon ou à l'occasion d'une promotion. Je peux vous assurer que si vous avez déjà eu un Netbook entre les mains vous retrouverez les mêmes impressions à la différence près que celui-ci est sous Android

 La Transformer TF701T

Vous pourrez en plus l'utiliser comme une tablette Android totalement indépendante mais avec une batterie supplémentaire dans le clavier et un port USB pour connecter tous vos accessoires (clé USB, disque dur, souris, appareil photo numérique..). Des petits plus appréciables.

Dans les deux cas, au clavier, vous serez content de retrouver les bon vieux raccourcis que vous avez engrangé au fil des années CTRL+X, CTRL+C, CTRL+V, le combot ALT+TAB ou même CTRL+TAB sur Chrome pour changer d'onglet. De quoi gagner du temps facilement.


Scanner et imprimer

Ça peut paraître idiot mais je ne m'étais jamais demandé s'il était possible de scanner ou d'imprimer depuis un terminal Android. Jusqu'à présent mes appareils me servaient uniquement à consulter des courriels, lire les news, consommer du multimédia.. Heureusement, les développeurs et les fabricants d'imprimantes ont anticipé les besoins des consommateurs. Encore une fois, il n'y a pas forcément besoin de tout racheter..tout dépend de vos équipements actuels. Ne les jetez donc pas tout de suite !

Pour ce qui est du scanner, ne comptez pas sur l'USB. Aucun constructeur à ma connaissance n'a porté les pilotes de ses imprimantes sur Android du fait que les ports USB sont très rares sur ces appareils. Vous pourrez par contre vous rabattre sur des applications scanner qui utilisent l'appareil photo de votre appareil afin de numériser un document et vous le restituer sous la forme d'un PDF. Vous en trouverez un certain nombre sur le Playstore dont certaines vous proposent en plus la fonction de reconnaissance d'écriture ( OCR ).
Pour ma part, je vous en propose deux qui m'ont été particulièrement recommandées: Google Drive et CamScanner.

Quelques images de l'interface de CamScanner

Pour ce qui est de l'impression et si vous disposez d'un matériel un peu ancien, Google vous propose de le rendre compatible avec le service Google Cloud Print à condition de la laisser connectée à un ordinateur Windows ou Mac. Pour cela, il vous suffit de suivre la démarche indiquée par Google. Cependant, votre ordinateur devra rester constamment allumé afin de pouvoir imprimer n'importe quand. Pas très écolo tout ça ! (Peut-être que Google garde en mémoire l'impression jusqu'à l'allumage de l'ordinateur connecté mais ça reste contraignant).
Cette démarche vous permettra ainsi d'imprimer via les applications compatibles Cloud Print ou via l'application officielle.


Si vous êtes prêt à investir ou si sans le savoir vous disposez déjà d'une imprimante Wi-Fi compatible, sachez que les constructeurs proposent désormais des combos Scanner/Imprimante Wi-Fi entièrement pilotable depuis une application. Pour ma part, j'ai acheté une EPSON Expérience Home XP-305 en promotion sur GrosBill pour 50€ (+ les frais de port). Cette dernière est entièrement pilotable depuis l'application Epson iprint: scan, impression, commande de cartouches, changement des cartouches... Elle n'est pas très jolie mais elle fonctionne, c'est le principal.
Mon seul regret est que le paramétrage sur le réseau Wi-Fi doive se faire depuis un Mac ou Windows.. Dommage.

L'interface d'Epson iPrint

Maintenant que nous disposons des accessoires indispensables pour scanner, taper du texte et imprimer notre travail, il ne nous reste plus qu'à nous mettre au travail et à commencer à produire.
Cette première approche met donc fin à la première partie de mon dossier consacré au remplacement d'un ordinateur classique par une tablette Android. La partie 2 de ce dossier est consacrée à l'offre de traitement de texte disponible sur le Playstore.
Je vous donne donc rendez-vous dans quelques jours pour échanger autour de ce sujet.

N'oubliez pas que si vous êtes l'heureux possesseur d'une tablette Asus Transformer ou que vous pensez en faire l'acquisition, vous pouvez rejoindre ma communauté francophone nouvellement crée et dédiée à cette gamme de produit sur Google+: Android Asus Transformer.
Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à lui donner un petit +1 ou à le partager afin de lui offrir un peu de visibilité dans notre web immensément grand.