samedi 30 mai 2015

Le projet Brillo et Google Weave

Voilà trois jours maintenant qu'est passée la conférence annuelle Google I/O et l'on en apprend chaque jour un peu plus sur le nouveau système d'exploitation de Google nommé Brillo ainsi que sur le nouveau protocole de communication Google Weave.


Weave, un nouveau protocole d'échange

A travers son site pour les développeurs (Merci +Baptiste Carlier ), Google explique que grâce à son travail, les concepteurs vont pouvoir davantage se concentrer sur la conception de leurs produits et moins sur les problèmes de compatibilité ou d'inter-opérabilité entre les appareils.


"Focus on building your hardware and applications—
everything else you need is already built-in."


Cette phrase d'apparence anodine est en fait importante car on a pu voir lors de l'I/O que l'ensemble des appareils tournant sous Brillo pourront vraisemblablement être appairés et configurés depuis une seule et même application.


L'application configure le nouvel objet conecté

Pourtant, cette phrase laisse penser qu'une application propre à chaque objet connecté s'avèrera quand même nécessaire. Ma crainte étant que plus notre maison sera connectée et plus notre smartphone se remplira d'applications de domotique diverses et variées, emplissant ainsi le stockage "inutilement" et rendant encore plus compliqué la recherche d'une application dans le drawer.

En revanche la bonne nouvelle, c'est que le protocole Weave va etre intégré au sein de Google Mobile Platform ce qui assure à ces futurs objets connectés une compatibilité avec la plateforme Android:

"Weave provides seamless and secure communication between devices both locally and through the cloud. It’s integrated into the Google mobile platform, so support is built-in to Android and easily available for iOS."

Ceci sera un argument de poids pour pousser les constructeurs à s'orienter vers cette plateforme. Et c'est aussi une bonne nouvelle puisque chacun de ces produits sera capable d'interagir avec les autres quelque soit son fabricant:

"The Weave program will drive interoperability and quality through 
a certification program that device makers must adhere to. As part of 
this program, Weave provides a core set of schemas that will enable apps 
and devices to seamlessly interact with each other."

C'est une question très importante puisque l'un des problèmes actuels de la domotique est la disparité des différents protocoles de communications disponibles sur le marché. N'étant absolument pas un expert, j'ai parfois beaucoup de mal à m'y retrouver dans l'univers impitoyable de la domotique.

Ce qui est assez étonnant aussi c'est que Google n'a fait aucune allusion au Thread Group initié l'année dernière par Nest, propriété de Google, dont le but est justement d'unifier les protocoles de communication domotique..
J'ai donc encore un peu de mal à comprendre les différences ou les liens entre les deux et j'espère que la conférence du 23 juin nous apportera de nouvelles informations.



Par ailleurs Google précise qu'il sera possible de rendre les objets connectés sous Brillo compatibles avec d'autres plateforme mobiles (iOS et Windows) et qu'il sera possible de contrôler plusieurs objets connectés depuis une seule application comme le fait Nest par exemple:

"Extend the reach of your apps to the physical world. Build one app to control 
multiple devices in the home and work environments, leveraging Google services 
such as voice actions."

Personnellement j'aurai préféré que Google annonce une application permettant de contrôler tous nos objets connectés fonctionnant sous Brillo comme le proposait Revolv, un hub domotique racheté par Nest l'année dernière. On note toutefois quelques ressemblances entre feu l'application Revolv et l'application Brillo présentée lors de la conférence.



L'application que proposait Revolv avec son hub.

J'imaginais aussi par exemple un regroupement par pièces et un système de programmations automatiques comme on peut le voir chez IF ou dans des applications comme Tasker ou Llama.
Il faudra de toute façon attendre la fin de l'année pour que Google distribue Brillo et Weave. Il faudra donc encore compter quelques mois supplémentaires pour voir débarquer les premiers produits connectés compatibles. Rendez-vous dans un an ?

N'hésitez pas à partager cet article et à me tagguer afin d'échanger ensemble et d'ouvrir le débat. Quel sera selon vous le premier produit fonctionnant sous Google Brillo ?


Contrôler Nest Thermostat depuis son smartphone